L’Azile Expose…

 

Les expositions ne sont visibles que les soirées de spectacle pour les personnes ayant réglé leur billet.


Laurence Mary alias Lmphotography_urbex


Du 15 septembre au 31 octobre 2022

Couple passionné par la photographie et plus particulièrement par l’exploration du patrimoine abandonné en France et en Europe, nous voyageons régulièrement pour capturer ses vestiges oubliés. Sensibles, nous essayons de transmettre des émotions avec nos photos. C’est un voyage dans le temps et les souvenirs, nous racontons l’histoire d’un passé, l’histoire d’une vie, l’histoire oubliée.

Retrouvez-la sur :



KADJALLI


Du 15 septembre au 31 octobre 2022

Puisant parmi ses émotions et ses rencontres, Kadjalli met en lumière les femmes noires dans la société traditionnelle. Elle retranscrit cela sur ces visages ou l’uniformité du noir de la peau domine. Elle s’emploie à y supprimer le superflu et les détails pour ne montrer que l’essentiel. En opposition, ces visages sont accompagnés de tissus et pagnes emprunts de couleurs vives aux motifs multiples et précis.

Retrouvez-la sur :



THAÏS TESTEMALE alias TT.


Du 5 mai au 1er juillet 2022

Minivers #2 – Encre de Chine sur papier – A3 – TT.

Thaïs Testemale est une illustratrice installée à La Rochelle. Formée à l’École des Beaux-Arts de Quimper, elle se tourne en 2015 vers ce qui deviendra sa technique de dessin : la plume et l’encre de chine. Ses illustrations sont des mini-univers, ou « Minivers », dans lesquels les motifs architecturaux, organiques et géométriques viennent s’imbriquer pour former des représentations abstraites. Le hasard tient une place importante dans la construction de l’image. La plume répond aux gestes et aux intentions mais, parfois, l’esprit s’égare et l’erreur s’impose. Le motif prend alors une toute autre direction, conduit par l’inattendu mais dirigé par les lois de l’équilibre entre la forme et le contraste.

Selon les regards, l’interprétation des œuvres est très différente. Le dessin évolue et prend alors de multiples directions. Ainsi, c’est la parole et le partage des idées autour de la pièce qui donnent un sens à l’illustration et engendrent du mouvement, contrebalançant par là-même le caractère figé d’une image.

Retrouvez-la sur :



GÉRARD CHEMIT


Du 1er avril au 5 mai 2022

Gérard Chemit est plasticien photographe, après des études aux Beaux-arts de Rouen s’est très vite tourné vers la musique, les musiques qu’il a photographiées principalement quand il fut le photographe du festival des Musiques sacrées qui lui permit de voyager principalement dans le Moyen Orient afin de suivre les derviches tourneurs. Il s’est attaché à mettre en résonnance la musique et traduire les mouvements et à déstructurer ce qu’il était appelé à photographier ou à peindre. Principalement tournées vers le noir-couleur si complexe- ses œuvres se veulent une quête de l’absolu, un refus du superflu et font partie pour un certain nombre des collections de villes, de fondations et musées tant en France qu’à l’étranger.

Il vit en ce moment en Charente, où avec Nezha Lyadini, son épouse, il publie des livres d’art dont ils sont les auteurs et pour la plupart référencés à la BNF.



ZOÉ B.


Du 1er au 31 Mars 2022

Née à st Malo en 1968, Zoé B vit et travaille en Vendée depuis plus de 20 ans.

 Après avoir longtemps mené la double carrière d’artiste peintre et de psychanalyste, elle fait le choix en 2018 de poursuivre son cheminement intérieur uniquement par le biais de la peinture qu’elle définit comme un vecteur de découverte et de connaissance de soi.

 Sa démarche artistique se caractérise par l’alliance entre l’exigence technique du Figuratif et l’expression libre et spontanée du Dripping qui consiste à projeter la peinture sur la toile posée au sol.

C’est avec la série « MOUVEMENTS DE VIE » que l’artiste se fait connaitre au niveau national. Puis dès 2020, sa dernière série, « INFINITIF » lui ouvre les portes de l’international avec les galeries Art Trope, Art4You et BAM qui présentent son travail à Taïwan et au Danemark.



 CHRISTIAN GILL


Du 13 Janvier au 24 Février 2022

Christian Gill passionné par les peintures rupestres et l’utilisation des pigments a mis au point une technique de collage de pigments naturels soit sur du gesso, permettant de créer des volumes de matière, soit sur un fond fraichement peint. Cette technique préservant l’éclat et la texture naturelle du pigment, laisse la matière et la couleur s’exprimer en toute liberté. Le graphisme à l’encre de chine ou au posca accentue le relief et suggère des formes entremêlées.  Ses tableaux se veulent évocateurs mais non directifs, laissant au regard du public sa liberté d’interprétation et d’émotion.


GINETTE PROVOST


Du 1er novembre au 31 décembre 2021

Hommage àl'améthyste 1

« Le bois et les minéraux figurent dans mes œuvres car j’ai toujours été séduite par la beauté et la richesse des dessins, des veines, des fibres ligneuses, des nœuds du bois ainsi que par les formes, les coloris et la transparence des minéraux.Mes essences de bois préférées sont le chêne, les résineux, le hêtre dur, le cèdre et l’acacia qui se marient très bien avec des pierres semi-précieuses comme l’améthyste, la citrine, la malachite et les agates. » (Ginette Provost)


LADA V’DOVINA & MOUNTO


Du 17 sept. Au 31 oct. 2021

LADA V’DOVINA

Née en 1965 à Joukovskii, dans la région de Moscou, Lada V’Doniva vit et travaille en France et en Russie. Ses tableaux se trouvent dans des collections privées en Russie, en France, en Suède, en Allemagne, en Autriche, aux États-Unis, au Japon, en Corée du Sud, au Vietnam…

« L’art et la magie ont toujours coexisté. L’homme vit au rythme de l’univers et crée des symboliques et des ornements, leur donnant un sens spirituel, les interprétant de façon humaine, créant ainsi une sorte de code pour pouvoir communiquer avec la nature, avec l’éternité. Établir des liens entre la spiritualité et les connaissances universelles de la vie, voilà d’après moi, le but d’une œuvre artistique […]. »

 

MOUNTO

Ma peinture est l’enfantement d’un fait pictural. C’est une recherche en mouvement perpétuel qui forme un univers introspectif, soumis aux lois du monde intérieur. La ligne, la forme, la couleur sont mes éléments picturaux auxquels je consacre ma réflexion théorique dans le but d’objectiver la création. Que la toile devienne passeur, que chacun d’entre nous suive l’itinéraire qui lui prête la peinture pour percer au-delà du visible.

 


DANIEL NOURAUD


Du 18 février Au 31 mars 2020

EXPO T2 - Daniel Nouraud - Hanoi a 9482 - Photo BD RVB

Vernissage le Vendredi 21 Février à 18h30.

La photographie est le tombeau d’un clin d’oeil, la peinture est la maison des yeux, selon Bernard Noël. Sauf que je connais Daniel Nouraud, dont les photos ne sont pas des mises en boîte, et les clins d’oeil qu’il glisse dans ses tableaux nous montrent que le regard est toujours une déchirure entre la présence et le savoir. Mais c’est que Nouraud, est un artiste, c’est à dire quelqu’un qui est fait de tout ce qu’il a vu.

Georges Joussaume, avril 1993.


BERTRAND LANOTTE & VALÉRIE HUON


Du 6 janvier au 18 février 2020

EXPO T2 - Lanotte Huon - les.danseuses - Photo HBD RVB

Vernissage le jeudi 23 janvier à 18h30.

Val et Bart, alias Bertrand Lanotte et Valérie Huon, ont deux passions communes : les arts plastiques et la musique. Les murs de leur maison se sont petit à petit embouteillés de tableaux résonnant quotidiennement de morceaux musicaux travaillés à deux voix et deux guitares. L’année 2019 est pour eux un véritable envol de leur identité artistique Bô&Mia. Sans forcément les chercher, les concerts se sont multipliés et plusieurs occasions d’exposer leurs tableaux se sont offertes à eux, quelquefois, à leur grand plaisir, en associant les deux.


DANY SOYER


Du 12 novembre 2019 au 6 janvier 2020

EXPO 2 - Dany soyer
logo artbook BD

Dany Soyer “Dane” est rochelaise depuis une vingtaine d’années. Son arrivée en bord de mer, où elle s’est définitivement installée, a nourri son travail, son besoin de lumière, de couleurs, et de mouvement perpétuel. Le mouvement, à la base de ses tableaux, leur insuffle une vitalité particulière.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec ArtBook


THIERRY LAGRANGE


Du 19 septembre au 11 novembre 2019

VERNISSAGE musical le jeudi 19 septembre à 18h

Thierry LAGRANGE peint depuis trente ans dans les différents lieux d’inspiration dans lesquels il a vécu: Martinique, Saint Rémy de Provence, Nouvelle-Zélande, Tahiti.

C’est aujourd’hui à La Rochelle où il est installé depuis dix ans qu’il explore sous forme figurative ou semi-abstraite différents thèmes: Sakuras, d’inspiration Japonaise, rivages océaniques.

logo artbook BD

Il est reconnu par sa palette chatoyante et vibratoire où les couleurs, du magenta au bleu turquoise se caressent, se touchent et se révèlent.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec ArtBook


 JULIE LAVERGNE


Du 1er avril au 30 juin 2019

Photo_01-04-2018_15_42_02_1024x1024@2x

 

Baudelaire disait qu’il avait l’amour de la peinture jusque dans les nerfs. Je dis toujours avec les mots, comédienne, auteur et metteur en scène, je m’exprime sur des plateaux avec la parole et le corps. Mais un jour, ça ne m’a plus suffi. La peinture est un peu comme la vie. On ne sait jamais ce qu’il va advenir… Ni dans l’instant, ni dans l’instant d’après ni même dans une finalité. Je démarre une toile comme le petit enfant en moi. Je suis aussi blanche et aussi lisse que lui. Tout se pétrit, naît et grandit doucement, follement, devient, existe alors. Je peins des gens. Des solitudes mêlées à la foule et à l’éternité. Je peins l’horizon, la fuite et le départ. Je peins la dignité des hommes et des femmes, dans l’absence, le combat et le mépris. Je peins des gens qui marchent, qui contemplent et parlent en silence en se serrant les uns les autres. Je peins des gens qui se cherchent d’Amour et se refusent hélas.

Julie LAVERGNE

BÉRENGER MARCEL

 

Du 15 février au 1er avril 2019

DSC00809

Passage carminé

La porte rouge au gui d’éden

s’ouvre aux éléments

chantants du vent

Jeune photographe rochelais atypique et sensible, Bérenger MARCEL, nous fait voyager, méditer au travers de ces œuvres, reflets de son regard particulier : « Instantanés d’espaces perçus au travers de promenades en Charente-Maritime et à Venise »

L’exposition se compose de 17 photographies accompagnées par 17 haïkus contemporains.

 

 

FRANÇOIS GARROS

 

Du 10 janvier au 15 février 2019

grand haiku bleu de cobalt1_2017_686defdoc

 

François GARROS et l’abstraction lyrique

 

Ma peinture – dans son action – me conduit vers plus de spiritualité, comme si on avait oublié la leçon de Kandinsky, en un temps tapageur qui croit davantage dans la duplication sans distance des objets de la civilisation contemporaine, que dans une véritable « création » d’autres objets. Cézanne, Klee, De Staël, Schneider et les peintres de l’abstraction lyrique européenne sont les « jalons » de ma peinture. Je cherche une trace parmi d’autres « traces », comme si on n’en avait pas fini de « sonder » les « mystères » de la création plastique, que cela nous conduise à examiner autrement la relation qui nous « soude » au poème ou à la « composition musicale », de Rotko à Dotremont, de Michaux à Alechinsky, de Stravinski à Boulez, pour peu que nous reconnaissions qu’il y a du poétique dans la peinture et que ce poétique n’est pas « littéraire »,  ni le bric à brac élégant ou non qu’on fait passer pour de la création aujourd’hui.

 

François Garros

(Extrait d’un texte à paraître en 2019)

 

SMYRIAM

 

Du 1er novembre au 31 décembre 2018

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Née en 1962 à Strasbourg, je me passionne dès l’enfance pour le dessin. Mais c’est à l’adolescence, lorsque mes parents m’offrent mon premier chevalet, que je m’essaye à la peinture et réalise mes premières œuvres. Devenue adulte et encouragée par mes proches, je décide de me perfectionner auprès du peintre Dalan, en Alsace. A ses côtés, je forge ma technique et présente mes réalisations au public pour la première fois.

Le figuratif est mon style de prédilection, car il me permet de transmettre efficacement ma vision du monde. Pour ce faire, je varie les matières que j’harmonise pour sublimer mes œuvres. Portraits, paysages ou nus, je diversifie les sujets traités au gré de mes envies et de mes découvertes. En 2014, je tombe malade et me consacre pleinement à ma guérison. Cet évènement est à l’origine d’une libération artistique, suscitant légèreté et retour à l’essentiel. Dès lors, je vous invite au voyage à travers un tour du monde urbain. Ma technique novatrice, la vivacité des lignes et l’éclat de mes couleurs traduisent le dynamisme des villes et l’énergie qui s’en dégage.

Depuis mon atelier de Charente Maritime, je transmets mon savoir-faire à un public de tous âges et de tous niveaux, tout en continuant à exposer mes tableaux, dans sa région et ailleurs.

SMYRIAM

OMER AMBLAS

 

du 4 octobre au 31 octobre 2018

ariane et anaîs-huile-80x80 copie

 

Omer Amblas peint à sa manière, sans forfanterie, préférant s’exprimer avec sobriété. A l’image de l’homme, l’œuvre  est chaleureuse, empreinte de force tranquille et de sincérité expressive. Dans la complexité d’une matière travaillée en épaisseur, se découpent des silhouettes, des visages, réduits à quelques contours. Des éclats de couleur soulignent un regard, une lèvre, pour offrir une pointe de dynamisme à ces compositions qui laissent poindre beaucoup d’émotion. Amblas ne peint pas des personnages, il fouille l’âme humaine pour en révéler des notes d’espoir. Et il y parvient avec justesse et poésie.

Thierry SZNYTKA

Univers des Arts

OLIVIER BROSSARD alias KISSEWON

 

du 2 mai au 21 juin 2018

affiche-abdallah-test1.indd

L’arbre

L’arbre : espace, temps, verticalité, longévité, immortalité ?

L’arbre : racines, respiration, transpiration, reproduction.

L’arbre : vie, généalogie.

L’arbre : souvent banal, parfois remarquable.

L’arbre : abri, ne pas le couper, ou alors, comme l’Indien d’Amérique, s’excuser.

L’arbre : le peindre de repentirs en palimpsestes.

L’arbre : le faire voter, pour qu’enfin prenne le pouvoir un véritable ami de la nature.

 

 

Kissewon

 

STÉPHANE ROBIN « MÉDUSÉ »

Du 3 avril au 30 avril

Médusé S ROBIN 10 BD

Lors d’une visite à l’aquarium de La Rochelle, je suis tombé en arrêt devant le bassin des méduses.

Attiré par ces bêtes à la réputation urticante, j’ai succombé à une seconde visite… puis à une troisième pour continuer à observer leur ballet et en extraire le graphisme, les enchevêtrements, les jeux de lignes.

Loin du bleu de leur bassin, je les replonge ensuite dans mon propre univers fait de matières.

Stéphane Robin

 

 

MARYVONNE GARNIER

Du 15 février au 31 mars

Tableau Maryvonne Garnier BD

Je vous présente mes aquarelles inspirées par les pays découverts, les villes visitées, les personnages légendaires issus d’ un pays comme l’ Islande, et les différents portraits de personnes connues comme Simone Veil ou Jean Rochefort mais aussi d’ autres en particulier  de ma famille

Maryvonne Garnier

FRANÇOIS CHERY

Du 6 janvier au 15 février

Mr Chéry toile BD

Artiste Peintre Amateur installé sur La Rochelle depuis 40 ans, je tiens à vous faire partager mes œuvres. Vous pourrez retrouver les paysages charentais : Ports de La Rochelle, de Saint Martin de Ré, marais Salant d’Ars, route de Rivedoux, ruelles d’Ars et de Saint Martin… En dehors de ces beaux sites régionaux, vous apprécierez également le pont Rialto de Venise ou encore l’île grecque de Santorin. Pour terminer, deux natures mortes.

François Chery

VÉRONIQUE BANDRY

 

Du 15 novembre 2017 au 4 janvier 2018

Véronique BANDRY - BD

 

Mon travail cherche son inspiration dans les scènes de vie, des moments de bonheur accessibles à tous et vécus par chacun : un moment à la terrasse d’un café, un après midi à la plage, un départ en voyage, quelques heures de shopping, etc…Toutes ces scènes prétextent à témoigner de notre époque, de notre environnement, de notre mode de vie.

Des personnages anonymes, blancs eux aussi, signent mon identité, mais traduisent aussi l’idée que notre passage dans le paysage n’est qu’éphémère…Le paysage, lui, même s’il change, restera.

 

Véronique Baudry

FRANÇOIS GUÉRIN

 

Du 28 septembre au 15 novembre 2017

François Guérin - Abstrait-2

 

 

Je vous présente mes créations photographiques abstraites, le fruit d’une composition et d’un assemblage de différents éléments.

Je vous beaucoup avec les déformations et les reflets en fonction de l’angle et de la profondeur de champs choisi. J’y apporte couleur et lumière. Il est important pour moi de préciser qu’il n’y a aucun photomontage dans mes images.

En quelques mots, je peux dire que mon travail est décalé, parfois mystérieux, présentant différents niveaux de lecture où chacun peut y percevoir ce qu’il veut et se l’approprier…

François Guérin