ASSOCIATION L'AZILE, DEPUIS 2000 
 






zero papier grâce aux catalogues en ligne de bonial.fr
Boire et déboire

L'historique

boire et deboire La pièce " Boire et déboire " a été créée en 1995, écrite et mise en scène par Marc Bassler dans le cadre d'une démarche d'insertion socioprofessionnelle par le théâtre et réalisée au sein d'un Comité de pilotage composé de la CPAM, du Comité Départemental de Prévention de l'Alcoolisme, de la DDASS, de l'Inspection Académique et de la Préfecture.

En janvier 2000, Boire et déboire est adaptée par son auteur ; elle est désormais interprétée par trois comédiens professionnels.
Devenue une action de prévention interactive, elle privilégie le dialogue et une implication constante de la part des spectateurs.

Le spectacle Boire et déboire est agréé par les académies de Rennes, Poitiers et Nantes.

Résumé

En 2151, dans une société devenue extrêmement répressive, une troupe de comédiens amateurs répète une pièce de théâtre antique mettant en scène Bacchus.

Les allusions répétées à l'alcool, à l'ivresse et au délire des Bacchanales soulèvent chez les comédiens de nombreuses interrogations.

Comment parler d'un produit qui, comme tous les stupéfiants, a été interdit par le Grand Pouvoir Central depuis plus de cinquante ans ? La curiosité de la troupe s'exacerbe.

L'un des personnages prend le risque d'apporter un soir, sous le manteau, une bouteille d'eau de vie de contrebande. Comment chacun réagira-t-il face à la découverte de ce produit défendu ?

Objectifs

* Développer des notions de responsabilité et de citoyenneté chez les jeunes dans leur relation face à l'alcool.
* Favoriser l'information et la prévention de l'alcoolisation et également des dépendances en général.
* Créer une communication efficace entre les jeunes, leurs parents, les enseignants et les acteurs de santé.

Elle permet également d'aborder des thèmes comme la démocratie, le mal-être, la sexualité, la dépendance, les conduites à risques ou encore la sécurité routière.

Cette intervention s'inscrit nécessairement dans une démarche globale et doit être l'occasion de mettre en place en amont ou en aval un travail de sensibilisation auprès des jeunes.

Déroulement

boire et deboire Un acteur apparaît vêtu d'un péplum et vient en avant scène s'adresser au public.

Il commence à expliquer aux spectateurs que la pièce ne pourra pas être jouée sans leur aide et la participation de certains d'entre eux. Le jeu consiste à impliquer petit à petit les spectateurs dans le spectacle.

Les scènes interviennent en illustration, souvent comme des exemples, des démonstrations et même des provocations pour susciter les réactions.

Les acteurs, à l'issue de chaque scène ou même après certaines répliques, stoppent le jeu et interrogent le public, lui demandent d'exprimer son sentiment par rapport à telle situation, à tel personnage.

Avis aux jeunes

"Il y a trois ans, quatre amis à moi sont morts en voiture à cause de l'alcool. J'espère que grâce à vous nos amis vont réfléchir." Lycéenne - Clairac

"Félicitation, beaucoup d'émotions partagées. Nous nous sommes sentis concernés." Lycéen - Parthenay

"J'ai appris des choses que je ne savais pas, merci beaucoup." Lycéen - Auray

"C'est vraiment important de faire participer le public comme vous le faites, ça attire l'attention." Lycéene - Chatellerault

Conditions d'accueil

boire et deboireCet outil de prévention est destiné aux lycées, collèges (à partir de la quatrième), centres de formation, foyers de jeunes travailleurs, maisons d'arrêt, etc... et toutes structures souhaitant favoriser l'information et la prévention de l'alcoolisation et des dépendances en général.

Public : maximum 150
Temps d'installation selon le lieu : 45 à 60 mn
Durée d'une séance : 2 h

- Un espace scénique de 5 m de largeur sur 4 m de profondeur.
- Des dégagements sur les côtés ou au fond de la scène.
- Des coulisses
- Si possible une surélévation de la scène de 30 à 40 cm maximum. Si la scène est surélevée, un accès pratique en avant scène est indispensable (théâtre interactif).
- Présence de professionnels de santé au cours de l'action.
- En fonction de l'éloignement et des horaires, prévoir restauration et hébergement pour 3 personnes.

Possibilité de mise à disposition gratuite de notre Café-théâtre situé 29, rue Debussy à La Rochelle (nous consulter).

Un travail apprécié

Reconnue unanimement par les acteurs de santé publique, elle a été représentée plus de 600 fois dans les régions Bretagne, Pays de Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine, touchant près de 50 000 spectateurs.

Cette action s'est vue décerner le caducée de bronze de la prévention à Paris en octobre 1995 par l'Association Interprofessionnelle de Prévention de la Santé (AIPPS) pour son approche innovante d'un problème de santé publique.

Avis de la presse

"Pas de didactisme ni de jugement, on parle, on joue et on rit : la prévention prend un sacré coup de jeune." Sud Ouest - 2007

" Pour Marc Bassler, l'objectif est de trouver les mots justes sans jamais tomber dans le discours moralisateur. " Le Télégramme - 2006

" Un spectacle au cours duquel les jeunes sont amenés à intervenir sur scène ou dans la salle. Ils ont beau rire des scènes de cette comédie parfaitement jouée, les jeunes enregistrent vite. Une matinée très animée et fort appréciée des élèves. " Courrier de l'Ouest - 2005

Les tarifs

Une seule représentation dans la même journée : 1 400 €
2 représentations dans la même journ"e et sur le même site : 2 300 €
Frais kilométrique depuis LA ROCHELLE : 0.49 €/km

Tarifs inchangés depuis 2008 !